Roquetaillade, terroir d'altitude

Sur les contreforts des Pyrénées, adossé à une falaise calcaire, Roquetaillade est un petit village qui se démarque du reste du Languedoc par sa surprenante fraîcheur.

On y trouve un véritable carrefour climatique : les entrées Méditerranéennes, atténuées par les Corbières, se mêlent aux influences Atlantiques, le tout tempéré par la fraîcheur venue des Pyrénées.

Les paysages y sont anciens : les roches calcaires datent de l'Yprésien, soit 54 millions d'années. Témoins d'un ancienne mer, une multitude de fossiles marins aux noms poétiques parsèment ces marnes et ces calcaires : Turritella figolina, Assilina leymerei, Nummulites couizensis, Nummulites exilis Alveolina cucumiformis, Operculina subgranulosa, Turritella trempina, ...

Les sols y sont profonds : les argilo-calcaires agissent comme de véritables éponges, retenant l'eau et maintenant une certaine humidité dans le sol. La vigne n'y souffre donc pas de la sécheresse.

 

Des vignes tenues dans le respect du terroir

Notre but est que toute l'expression du terroir de Roquetaillade puisse se retrouver dans nos vins. Il est alors évident que nous devons préserver au mieux ce terroir.

Cela passe par la préservation des écosystèmes naturels et agricoles dans le paysage : nous travaillons donc selon des préceptes d'agroécologie (voir la page Agroécologie pour en savoir plus).

Nous faisons en sorte que les vignes puissent durer aussi longtemps que possible : respect des courants de sève lors de la taille, complantation, lutte contre les maladies du bois... Une exemple de ce que l'on met en place sur cette vidéo : https://youtu.be/M8Prsi70-f8

Finalement, nous souhaitons obtenir des raisins sains et de qualité : nous pouvons alors travailler à la cave aussi simplement que possible, sans ajouter aucun artifices à nos vins.

 

Une famille de vignerons de caractère

Pierre et Marie-Claire Fort sont originaires de Roquetaillade et ont travaillé dans les vignes familiales durant leur jeunesse. Contraints de quitter la région limouxine lors de la crise viticole des années 80, ils travaillent dans d'autres domaines un peu partout en France.

Ils passent notamment plusieurs années dans la vallée de la Loire, où ils s'essaient à la vinification des blancs. Ils y rencontrent Didier Dagueneau, qui les pousse à revenir à leur terroir d'origine et à reprendre les vignes familiales. Ils sautent le pas en 2004, et créent le Domaine de Mouscaillo, à partir de seulement 4ha de Chardonnay.

En 2017, Camille et Thomas (la belle-fille et le fils), qui travaillaient alors à l'INRA, décident de plaquer le monde de la recherche en écologie pour revenir sur l'exploitation. Depuis 2020, ceux sont eux qui gèrent le domaine : Pierre et Marie-Claire ont pris leur "retraite" (ils ont déniché une petite vigne à Banyuls, où ils vinifient du Collioure Rouge et Blanc).

Camille et Thomas travaillent aussi avec Frédéric, leur beau frère, qui était boucher-charcutier dans le Jura. L'histoire de Mouscaillo s'est finalement construite sur de nombreux changements de vie !

Camille et Thomas Fort
4 rue du Frêne
11300 ROQUETAILLADE
FRANCE

C +33 (0)6 87 07 02 36
 T +33 (0)6 76 77 02 51

info@mouscaillo.com